Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

non violence 1158309 640

Notre monde occidentalisé est actuellement touché par une vague de haine et de violence. On peut réagir de plusieurs façon à cela, soit en devenant violent soi-même. Soit en choisissant la voie de la non violence. Gandhi dit«“En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur.” Est ce vraiment ce que nous voulons? Personnellement, je suis plutôt partisante de cette citation du Mahatma « Sois le changement que tu veux voir dans le monde ». Si je veux un monde de paix, d’Amour et de bienveillance, il suffit de le mettre en pratique au quotidien dans mes actes et mes pensées. En Europe, l'idée de bienveillance en acte, en pensée, de façon universelle, ne semble pas avoir beaucoup de sens, et pourtant... Il semblerait que le monde actuel ait besoin de mettre l’Amour, le respect et la bienveillance en premier article de sa constitution. Entre les hommes qui tuent d’autres hommes, la pollution,la famine etc. Notre monde a plus que jamais besoin de mettre L’Amour et la non violence en principes de vie.

Vouloir aller sur le chemin de l’Amour et de la non violence, c’est un travail sur soi. Il commence par la remise en cause notre éducation, notre histoire, nos croyances qui bien souvent est alimentée de violence éducative ordinaire (VEO). Dans son livre  C'est pour ton bien, Alice Miller explique les conséquences d’une enfance violente. Elle parle de personnages connus comme Adolphe Hitler, Staline et d’autres. Elle met en avant l’idée que la violence psychologique et physique vécue dans l’enfance a un lien direct avec les actions perpétuées à l’age adulte. Il est donc question ici de sortir de la violence éducative ordinaire.

Qu’est ce que la violence «éducative ordinaire :

La Veo concerne les trois types de violence :

- physique (taper, pincer, douche froide),

- verbale (insultes, cris)

- psychologique (chantage, comparaison avec les autres enfants, menaces, retrait d’amour…).


Ces méthodes coercitives sont considérées par beaucoup comme « normales » car elles sont pratiquées dans le but de « bien éduquer » l’enfant. Les parents pensent bien faire.

Personnellement, la VEO de mon enfance m’a coupé de mes sensations, des mes émotions. Elle avait détruit toute estime de soi. Grâce à elle, à 4 ans je savais qu’aucun adulte était fiable et que je ne pouvais compter que sur moi-même.

Aller sur la voie de la non violence, c’est apprendre à aller sentir nos émotions et les exprimer à travers le langage de la CNV ( communication non violente crée par Marshal Rosenberg)

Aller dans la voie de la non violence, c’est découvrir le mot "ahimsa" comme l’utilisait le mahatma Gandhi. Dans un texte de référence du yoga, il est écrit «Pour celui qui est établit dans la non violence, toute hostilité cesse autour de lui, en sa présence». Il s’agit d’être en paix avec soi et de cheminer jour après jours pour se libérer des vieux conditionnements. Jour après jour jour, c'est renouveler le choix de la paix et de l’Amour. Dans notre monde occidentalisé, il n’est pas facile de vivre en harmonie entre notre corps, notre coeur et notre tête. Souvent les deux premiers sont tous simplement niés. Accepter d’être sur le chemin de la non-violence, c’est accepter d'être face à soi, de remettre en causes tous les conditionnements VEO subis, et mettre en place un comportement d'amour vis à vis de soi-même. Cela demande un apprentissage, c'est découvrir un nouveau monde. C'est une indispensable aventure qui donne à notre expérience la valeur d'exemple tout comme le faisait Gandhi. S'aimer c'est favoriser l'estime de soi mais qu'est ce l'estime de soi ?

- Qu’est ce que l’estime de soi ?

cela comprend:

  • l’image de soi
  • l’amour de soi
  • la confiance en soi

L’image de soi est l’idée que nous avons de nous-même. C’est une image tant physique que psychique. Elle ne correspond pas à la réalité, elle est subjective et souvent négative.

L’amour de soi est le sentiment et les relations que nous avons avec nous-même. L’amour de soi conditionne l’amour des autres.Un mauvais amour de soi entraine souvent le sentiment de ne pas se sentir aimer par les autres .

La confiance en soi: est la confiance que nous avons dans nos capacités à réussir ou non. Sans estime de soi tous les comportements psychiques sont affectés.

Sans estime de soi,  l'individu n'a pas la capacité de ressentir du plaisir dans ses actes. Il perd le contact avec son corps et ses émotions et ses instincts. Il n'a aucune connaissance de sa personalité. C'est comme s'il vivait comme un automate.

 Vivre sans estime de soi n'est pas une fatalité. Par le dévellopement personnel et une pratique  d'activité de bien être , l'estime va renaître peu à peu . Le yoga par exemple permet :

  • Affiner sa connaissance de soi
  • Une redécouverte de son corps physique mais aussi émotionnel
  • Retrouver la notion de plaisir

Par la prise de posture en conscience,  guidé par la respiration, la personne va peu à peu reprendre contact avec son corps, découvrir des sensations, sentir de la chaleur ou des picottements. Après 3 mois, le sentiment de plaisir revient. Si la pratique est hebdomadaire, le temps sera un peu plus long ,mais le déclic se fera de toute façon.

Dans sa vidéo« les différents aspects de l'amour », Isabelle Padovani explique qu'il y a 5 rythmes dans la relation à l'autre :

  • On goute le sentiment ou la sensation en soi-même
  • Elle s'exprime à l'extérieur parce que je ne peux plus la contenir
  • On l'offre à l'autre
  • Le donneur reçoit une reconnaissance positive du receveur
  • Une communion se crée entre les deux individus

Selon ce descriptif, la reconnaissance ne vient qu'en quatrième point et dépend de la personne en face. Il est donc important de se donner nourrir soi-même de bienveillance. et dans cette bienveillance à soi transmettre ce que l'on est.

Si l'on veut transmettre l 'idée qu'il faut prendre soin de soi, manger sainement, vivre en respect, en Amour. Il est essentiel de l'expérimenter au quotidien,il en est de même pour une volonté d'un monde d'Amour et de respect. " Sois le changement que tu veux voir dans le monde". Prenons soin de nous, changeons notre consommation pour retourner à l'essentiel et retrouver un lien avec soi . se connaître  et enfin s'aimer sans limite pour être ensuite capable de le faire dnas le monde entier.

NAMASTE

Cinzia Colosio-Le-Dem

C'est pour ton bien ,Alice Miller, Edition Aubier, Paris , 1984 ,316p

 
 
 

https://www.youtube.com/watch?v=bIjRxdN-kL8


Like it on Facebook, +1 on Google, Tweet it or share this article on other bookmarking websites.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Méthodologies du bien-être

© 2017 Solution bien-être - Solution contre le stress