Divers

Je te suis ➔ Tu me fuis / Je te fuis ➔ Tu me suis

Je te suis ➔ Tu me fuis / Je te fuis ➔ Tu me suis 

…Ou comment les LOYAUTÉS FAMILIALES INVISIBLES nous perturbent le cœur, l’esprit, le corps, …la vie ! © M-H.E

 

« Pourquoi moi ?! » / « Qu’est-ce que j’ai fait au ‘’bon dieu ‘’ ?! » / « Et pourquoi mon frère (ma sœur…) est bien dans sa vie lui (elle) ?!! » / « …car après tout je n’ai rien demandé moi !!! » … … …

 

On peut continuer ce monologue infernal jusqu’à la fin des temps et même le seriner sur tous les thèmes, pour toutes les actions, situations… du quotidien et malheureusement ça marche pour tout, dans tous les sens quel que soit le thème, l’émotion perturbatrice… … . POURQUOI ?!!!!

 

Cela dit, ce qui est positif dans cette aventure des questionnements intérieurs, c’est que déjà, en se demandant pourquoi : nous montrons-là une volonté de vouloir comprendre, évoluer, trouver le sens, se libérer.

 

Alors allons-y et commençons par quelques pistes (il y en a d’autres évidemment), lesdites pistes du jour, sont comme imprimées dans les méandres des cellules de notre cerveau (inconscient évidemment), et ce, avant même notre naissance, j’ai nommé : La généalogie !

 

MALEDICTION VS LIBÉRATION !!!

 

Avec les réflexions (stupides), qui créent les croyances (limitantes), du genre : « Chez nous c’est comme ça ! » / « Je suis ton père (ta mère…) et sans moi tu n’es rien ! » / « On ne divorce pas chez les … ! » / « Encore une fille, c’est pas vrai, c’est un cauchemar !??? » / « Dans notre famille, chaque 1er . Fils porte le prénom de son père !!! » / … … …

 

…Et pour la dernière citation, je l’ai entendue personnellement en R-V individuel, en direct live d’une patiente de 28 ans EN 2019 !!!!! Encore aujourd’hui, bon nombre de personnes s’étonnent de leur mal-être, alors que les clefs de la libération se trouvent à portée de neurones, dans l’analyse (entre autres) de ce qu’on appelle, les LOYAUTÉS FAMILIALES INVISIBLES.

 

Ça n’a rien d’une poisse, d’un karma ou d’une quelconque malédiction. C’est juste une solution bio-logique de survie, de notre cerveau inconscient (programmé pour notre survie à la seconde qui suit) et qui, selon les programmes qu’il a en mémoire (généalogique entre autres) : nous fait agir, penser, réagir, comprendre (ou pas) et évoluer voire nous libérer de ces conflits transgénérationnels qui, une fois mis en conscience, n’ont plus de sens de s’exprimer dans nos vies.

 

LES PISTES

 

Nous pouvons trouver dans notre arbre généalogique les mêmes : Nom / Prénom(s) / Date de naissance / Métier / Place dans la fratrie (IVG, fausse couche, … compris) / Maladie / Métier (choisi ou abandonné) / Choix de conjoint(e) / Choix de sexualité / Ascendant trop autoritaire ou trop laxiste / Abandon / Deuil non fait / Mort à l’âge de … / Divorcé(e) / Expatrié / Violences / Inceste / anorexie / Obésité / Autisme / … …

 

QUELQUES SOLUTIONS PRATIQUES

 

1/ Toujours se poser les justes questions HORS ÉMOTIONNEL !!! ➔ Le cerveau inconscient est binaire ➔ Pour lui COMME SI = C’EST ➔ Il équivaut à 400 Milliards de Mb/sec (c’est l’ordi le + puissant que la terre ai porté !) ➔ Il est programmé COMME un ordi pour notre survie individuelle à la seconde qui suit ➔ Il est rationnel, logique, mathématique et n’a rien d’anarchique (le hasard n’existe pas)

2/ Commencer par « Depuis quand ? (ça bug) » et surtout « POURQUOI ? » (en quoi ça a du sens pour le cerveau inconscient de nous faire penser, agir, réagir… de la sorte ?) Le comment n’a pas sa place dans notre réflexion, puisque une fois le sens trouvé, compris et accepté : ce sont les 400 Milliards de Mb/sec qui reprogramment automatiquement l’harmonie dans nos cellules, notre comportement + serein, dans notre quotidien… dans notre vie.

3/ Apprendre à laisser-aller les besoins (inconscients toujours) de reconnaissance et/ou de considération. Il existe des méthodes et pratiques douces et d’autres parfois + cash (qui n’en sont pas moins efficaces pour autant). Trouver son harmonie dans l’instant présent et se laisser évoluer.

4/ Être à l’affut, au taquet, en pleine conscience lorsque qu’un événement qui nous choque/blesse survient et HORS ÉMOTIONNEL toujours, rester spectateur de la scène (en la zappant en conscience, COMME on zappe une chaîne tv, sans plus).

… … … Le sujet est tellement vaste, complexe, précis et tellement efficace qu’il me faudrait 1 chronique/jour au moins, pour vous guider chacun au mieux car nous sommes unique chacun dans nos perturbations 😉 Pour l’heure, testez, essayez, notez et re testez, trouvez votre coach/thérapeute pour vous guider au mieux vers votre libération et partagez vos trouvailles sur la page Fb de BERMUDE DAMIEN ✅ Entre temps restez positifs, recevez mes ZenPensées d’ici et en route pour de nouvelles aventures !!!

 

©Marie-Hélène ETIENNE 19.09.2019 pour Être Bien …en Soi

 

 

 

 

 

Allergies : Trucs et astuces pour une année apaisée !

Comment  apaiser nos allergie afin de passer une belle année ?!

1 Prévenir  

 

Afin de réduire la réaction allergique, commencez par des gestes simples du quotidien : 

                -Nettoyez votre intérieur, vos ventilations et votre frigo régulièrement afin d’éviter les dépôts de poussière et de moisissures. Aérez tous les jours (de préférence avant 9h ou après 22h pour éviter les pollens et l’humidité), l’air intérieur a besoin d’être renouvelé pour rester sain. 

Vous pouvez également utiliser des huiles essentielles en spray ou en diffuseur pour assainir davantage. 

 

                -Préparez l’hiver avec une cure de citron-miel en tisane (une fois par jour), mangez équilibré et buvez beaucoup pour éliminer les toxines. 

 

                -En toutes saisons, protégez votre peau en l’hydratant quotidiennement. 

 

                -En été, lavez-vous le corps et les cheveux tous les soirs pour éviter de conserver des dépôts de pollens et poussières dans les cheveux ou sur la peau. 

 

2 : Identifier la source mentale 

 

Chaque allergie est due à une réaction consciente ou inconsciente de protection de l’esprit, suite à un événement traumatisant, votre cerveau peut chercher à éviter certaines situations en déclenchant une réaction allergique. 

 

Essayez de trouver l’élément déclencheur en vous basant sur la première apparition de symptômes, le traumatisme a forcément eu lieu en amont, si vous êtes allergique depuis la naissance, intéressez vous aux blessures parentales et familiales. 

 

Attention : 

-Un événement qui vous semble dérisoire aujourd’hui peut quand même être traumatique et avoir des répercussions dans votre vie, soyez vigilants et ouverts.

 

- Une allergie peut également être la résultante de l’inconscient collectif et familial, n’hésitez pas à poser des questions à votre entourage. 

 

Exemple :

 

Un homme de 30 ans vient me rencontrer pour une allergie aux poils de chats. 

Après une recherche dans son passé, nous avons trouvé un événement qui pouvait correspondre à sa réaction. 

En effet, quand il était petit, cet homme avait perdu son chaton qui s’était enfuit. 

 

Afin d’éviter d’avoir à revivre cette séparation, son corps avait choisi l’allergie comme système de défense. 

 

Nous avons alors procédé à une séance de guérison en hypnose qui aura suffi à ce qu’il puisse adopter un nouveau compagnon à poils sans aucune réaction allergique à ce jour. 

 

Différentes solutions thérapeutiques s’offrent à vous selon le traumatisme à traiter.

 

3 : S’intéresser à la zone réactive 

 

Afin de mieux comprendre votre réaction allergique, la zone qui réagit à l’allergie est également intéressante à décrypter.

 

En effet, chaque partie de notre corps représente des réactions émotionnelles symboliques et peut vous donner un véritable éclairage en deux temps : 

 

1 : Le chakra concerné va vous indiquer quel(s) domaine(s) de votre vie est impacté, 

 

 2 : La partie du corps viendra compléter cette interprétation symbolique. 

 

Le corps et l'esprit fonctionnent ensemble, aussi, quand l'esprit à une difficulté, le corps va se charger de la matérialiser. 

 

Exemples : 

 

                -Si il vous est difficile d'exprimer quelque chose, vous allez développer des maux de gorge qui vont vous empêcher physiquement de vous exprimer. (Chakra gorge) 

 

                -Si vous n'arrivez pas à digèrer un évenement, vous allez subir des problèmes d'ordes disgestifs. (Chakra sacré) 

 

                -Si vous êtes irrité(e) par une situation, une secheresse ou un excéma pourrais venir symboliser votre désir de mettre une barrière entre vous et l'autre (la situation). (Tous les chakras ou selon parties du corps impactées) 

 

Voici un schéma récapitulatif :

Source ; "Nouveau départ" Célia Zaïd 

 

Vous pouvez bien sûr rencontrer un professionnel pour vous aider dans cette démarche et/ou vous procurer de nombreux livres sur le sujet. 

 

En vous souhaitant de belles saisons ! 

Célia

Découvrez le profil de notre chroniqueuse

allergie, diminuer nos allergies, soulager allergie

Mieux se connaître pour mieux manger en 3 étapes!

Le stress est un facteur déterminant dans notre façon de nous alimenter, dans cet article, je vous propose différentes interprétations de votre comportement alimentaire qui deviendront de véritables coachs nutrition du quotidien !

 

1 : Le désir de manger : la première étape de l’alimentation est la sensation de faim et/ou le désir de manger, dès cet instant, vous pouvez prendre conscience de la symbolique de votre rapport à la nourriture.

  • Si vous mangez lorsque vous avez faim de façon régulière est équilibrée en y prenant du plaisir c’est que vous savez répondre à vos besoins primaires dans la vie et que vous appréciez les plaisirs de la vie.
  • Le besoin de repousser le moment de manger, ou le fait d’avoir une crainte et/ou un dégoût lié à l’action de manger exprime qu’il est difficile pour vous de vous octroyer du plaisir et que vous êtes dans le besoin de contrôle excessif dans votre vie.
  • Le fait de manger alors que vous n’avez pas faim ou de vous ressentir le besoin de manger excessivement, est lié à la peur du manque en général et le besoin de combler un vide affectif.

 

2 : La quantité à ses raisons !

Une fois que nous passons à table, nous allons manger un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie !

Exception faite de la tarte Tatin de votre mère que vous adorez et le ragoût de la cafétéria que vous ne supportez plus, la quantité de nourriture que vous absorbez à une signification très importante :

la place que vous souhaitez prendre.

Manger trop peu :

Révélateur d’un tempérament d’auto-privation. Vous tentez de « prendre le moins de place possible », vos désirs et émotions vous semblent moins importants que ceux des autres.

Manger trop :

Révélateur d’un besoin de reconnaissance, besoin inconscient de «prendre sa place », marquer son existence en prenant du poids, tentative de prévenir la sensation de manque. Dans les deux cas, octroyez-vous le droit d’être simplement qui vous êtes et prenez la place qui vous correspond dans tous les domaines, ancrez vos désirs et exprimez-les clairement à votre entourage.

 

3 : La digestion :

Notre digestion, est principalement gérée par notre estomac, qui représente votre capacité d’adaptation aux nouvelles situations, et votre intestin (deuxième cerveau) qui représente votre capacité à « retenir et laissez aller ».

Elle est donc représentative de la façon dont nous «digérons » les événements de notre vie.

La constipation :

Difficulté à lâcher prise et laissez aller. Tentative de contrôle des événements, de se retenir de faire les choses, crainte d’un dénouement négatif.

La diarrhée :

Symbolique de panique, peur de ne pas digérer une situation et/ou rejet de celle-ci. Elle est l’expression d’une sensation de perte de contrôle.

Ensuite .... Après avoir interprété votre approche de la nourriture, commencez par faire le lien avec votre personnalité, vos ressentis, et les événements du quotidien. Ensuite soyez indulgent avec vous-même tout en prenant conscience de la symbolique de vos actes. Vous pourrez ensuite évoluer progressivement en conscience et vous faire accompagner par un professionnel si besoin.

Bon appétit à tous !

Auteure: Célia Zaïd Coach en développement personnel.

mieux manger, mieux se connaître pour mieux manger, se connaître, apprendre à se connaître, nourriture