Pratique du yoga en automne

Pourquoi pratiquer le yoga en automne ? 

J’entends souvent dire, « je vais faire mon yoga » pourtant, le yoga n’est pas quelque chose qui se « fait ». Il se vit, il s’expérimente, il se ressent. C’est un retour à soi, une rencontre avec soi-même, dans le respect et l’authenticité.

C’est un chemin vers la connaissance de soi.

Le mot yoga signifie union. Aller sur le tapis pour pratiquer, c’est être sur la voie du retour de l’unité en soi. D’abord, le yogi( pratiquant  du yoga) s’installe dans une posture et respire lentement et fluidement. Le mental s’apaise. Le yogi  écoute les sensations de son corps. Il se relie  à ce qui est vivant en lui. Son écoute s’étend ensuite à tout ce qui l’entoure. Il  sera plus sensible aux différentes expressions de la Vie sur Terre(vent, températures, humidité, etc). Il est à l’écoute de la Nature, de ses saisons, des cycles lunaires et la pratique est influencée par ces dernières.

Si on regarde la nature à l’automne, les arbres libèrent leur fruits et leurs feuilles. Ils concentrent leur force dans leurs racines pour renaître au printemps. La lumière, si intense durant l’été, se fait plus douce. Le froid et le vent sont plus présents. Notre comportement change et nous devenons plus casaniers.

A l’image des arbres, la pratique du yoga en automne invite à lâcher ce qui n’est plus utile. Le yogi libère tout ce qu’il veut plus et retourne à l’essentiel ( ses racines). L’automne propose de ralentir le rythme de vie et la respiration. Il s’agit de peu à peu rentrer en soi, faire le bilan de l’année, ajuster notre comportement et nos pensées pour plus de cohérence. Ralentir et concentrer les forces dans les racines  pour renaître différent au printemps.

Je vous souhaite un automne riche en enseignement !

Cinzia Colosio-Le Dem